Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 juin 2013 1 03 /06 /juin /2013 17:09

Un jour où mon cerveau bouillait un peu trop, j’ai décidé de me lancer dans la confection d’un magazine personnel « Coups de coeur du mois ». Il y a aura peut être quelques répétitions avec ce blog, mais le but est de synthétiser mes belles découvertes du mois.

 

Je ne sais pas si ce format vous plait et/ou si le contenu vous parle. Mais j'avais envie de tester. N'hésites pas, cher lecteur/lectrice, à me confier ton ressenti :)

 

 

Pour voir le magazine en plein écran : Ma selection du mois de Mai

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Gemmei - dans Musique Anime Beauté Mangas
commenter cet article
25 avril 2013 4 25 /04 /avril /2013 19:38

mushishi anime

Il y a ces animes que nous regardons pour rire, d’autres car nous avons lu les mangas et nous sommes curieux de voir la version animée. Mais pour certains, anime, c’est le mystère qui nous pousse.

 

Il y a quelques années, j’ai lu les 5 premiers tomes du Manga Mushishi. Un manga dont le personnage principal, Ginko, est un mushishi itinérant qui aide son prochain à partir du moment où les « Mushi » sont impliqué.

 

Mushi ? Ce sont de petits êtres vivants que seules certaines personnes peuvent voir : celles qui en ont peur et celles pour qui ils sont une fascination, en sommes ceux qui croient en leurs existences. Ces "mushi" possèdent bien des pouvoirs/spécificités. Lorsque l’on remonte la chaine des organismes, nous finissons par arriver à la bactérie unicellulaire qui est à l’origine de tout. Les Mushi sont avant. Ils sont eux aussi une partie de la vie.

 

 

Un anime d’une grande beauté

 

Pourquoi je me suis lancé dans cet anime de 26 épisodes ? Parce que je suis tombée sur un blog où le premier article était composé de 6 gifs de « Mushishi ». Je suis tombé sous le charme immédiatement. Les visuels sont beaux malgré leurs simplicités. Les paysages sont magnifiques. L’univers est bouleversant.

Lorsque j’ai lu ce manga, j’avais énormément accroché au côté fantastique de l’histoire et au personnage de Ginko. J’étais loin de me douter que l’anime serait aussi beau et frais…

 

  

 

Un monde proche du folklore japonais

 

Pour les connaisseurs, le Japon regorge de mythes et de légendes comme tout pays et de créatures plus ou moins bizarroïdes avec des significations particulières.

Mushishi ne fait pas appel à ces mythes connus et créatures populaires mais nous présente les mushi. Malgré leur invention, leur mise en scène et leurs interventions auprès des hommes sont similaires aux yôkai, aux dieux et légendes…

Cet aspect folklorique, un peu magique et surtout suscitant l’imagination m’a beaucoup plus. J’ai toujours aimé les histoires de kappas, de kitsunes, etc. Les mushi me rappellent ces créatures si spéciales avec des capacités hors normes qui malgré le mal qu’ils peuvent faire, tentent de survivre malgré tout…

 

 

 

Une fragilité apparente

 

Je ne peux pas dire que ce manga respire la joie et l’envie de vivre. Mais ce n’est pas non plus une ode au fatalisme… Disons plutôt que l’histoire, les personnages, le Japon de Mushishi est fragile et que Ginko nous apprend à vivre avec notre entourage… Tout ceci n’est que fiction, mais que ce soit les personnages, les paysages, les musiques… Tout est fragile. Tout est beaux. Tout est prenant.

 

L'OST parlera pour moi...

 

 

Je ne peux que conseiller cet anime et bien sur le manga :)

 

Source gifs: http://asubi.tumblr.com/tagged/mushishi

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Repost 0
Published by Gemmei - dans Anime
commenter cet article
11 avril 2013 4 11 /04 /avril /2013 16:18

Je suis contente de ne pas avoir vu ce magnifique film d’animation au cinéma. Pas que je ne l’ai pas aimé, je viens de vous dire que je l’ai trouvé magnifique! Mais j’ai ce besoin quand je regarde quelque chose de beau, de le faire en toute intimité pour pouvoir rire, pleurer, m’enfermer dans mon monde et vivre le film en même temps que les personnages… (En l'occurence premier film d'animation que j'ai regardé en entier avec le BF... Comme quoi il y a un début à tout...)

Pour moi le cinéma est un lieu pour regarder de bons films d’actions ou passer un peu de temps avec des amis.

 

Pour les film d’animation japonais, je préfère ma tanière, loin des remarques stupides que je peux entendre du grand public… 

Synopsis:

 

Dans la banlieue de Tokyo, sous le plancher d’une vieille maison perdue au cœur d’un immense jardin, la minuscule Arrietty vit en secret avec sa famille. Ce sont des Chapardeurs.
Arrietty connaît les règles : on n’emprunte que ce dont on a besoin, en tellement petite quantité que les habitants de la maison ne s’en aperçoivent pas. Plus important encore, on se méfie du chat, des rats, et interdiction absolue d’être vus par les humains sous peine d’être obligés de déménager et de perdre cet univers miniature fascinant fait d’objets détournés.
Arrietty sait tout cela. Pourtant, lorsqu’un jeune garçon, Sho, arrive à la maison pour se reposer avant une grave opération, elle sent que tout sera différent. Entre la jeune fille et celui qu’elle voit comme un géant, commence une aventure et une amitié que personne ne pourra oublier…

Source: allociné

 

Des personnages peu nombreux et touchant de simplicité

 

Dans Arrietty, ce qui est remarquable, ce sont les personnages: Arrietty, ses parents, les humains dont ils se cachent... Pourquoi ? Parce qu'ils sont humains! Drôle de justification me direz vous... Tout simplement que la façon d'être et d'évoluer de ces personnages est réelle et touchante. Ils font des erreurs, ressentent la peine, la peur, mais aussi l'amour et l'envie.


vlcsnap-2013-04-11-16h58m51s128.png vlcsnap-2013-04-11-16h58m59s208.png


Une histoire fine sans prise de tête

 

Pas de trahison, pas de mystère impossible à déméler. Juste Arrietty et Sho. Une chapardeuse et un humain. Une rencontre, le début d'une histoire, des personnages qui grandissent, affrontent des obstacles et en sortent plus fort...

 

vlcsnap-2013-04-11-17h00m56s96.png vlcsnap-2013-04-11-17h01m14s22.png


Un message de survie


Dans tout film d'animation, il y a un message à comprendre (j'ai l'impression de me répéter d'article en article...) Je ne suis pas très douée pour trouver les messages complex.

Ce que j'ai donc compris avec Arrietty, c'est la notion de survie qui est plus forte que tout. Mais il y a aussi un message sur la notion d'amitié qui peu importe nos différences peu faire des miracles. N'en avons nous pas besoin en ces temps égoistes où les hommes sont de plus néfastes pour eux même ?

 

Cette question étant un débat à elles toutes seules, je vous laisse sur cette réflexion.

 


Ja...

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Gemmei - dans Anime
commenter cet article
14 janvier 2013 1 14 /01 /janvier /2013 20:25

Princess_Mononoke_Japanese_Poster_(Movie)Je me suis rendue compte en faisant un peu de ménage, en dérangeant un peur les araignées qui s’étaient installées sur ce blog, que je ne vous ai jamais parlé des films d’animation que j’ai pu voir! Et pourtant ils sont nombreux!

 

Etant donné, que j’ai décidé de mettre en avant des catégories qui me tiennent à cœur, je me suis dit pourquoi ne pas en ouvrir une nouvelle par la même occasion !

 

Pour ce premier article du genre, j’ai choisis de vous parler de Princesse Mononoke. Ce n’est pas le premier que j’ai vu, mais surement celui qui m’a le plus marqué et que j’ai le plus aimé.

Princesse Mononoke est donc une des œuvres Hayao Miyazaki. Personnage célèbre dans l’animation japonaises, pour ces nombreux film, et récompenses.

 

Synopsis:

L'histoire se déroule dans le Japon médiéval (ère Muromachi). Ashitaka, le prince de la tribu des Emishis, est frappé d'une malédiction après avoir tué un dieu sanglier devenu démon. La chamane du village le dit condamné à mourir et lui conseille de quitter le village afin d'aller chercher à l'ouest la cause de la colère de la nature et l'espoir de trouver la raison de sa malédiction. Il se retrouve mêlé à une guerre entre les esprits de la forêt, animaux gigantesques et doués de parole (auxquels il faut ajouter San, la princesse Mononoké élevée par la louve Moro), et deux partis humains aux intérêts contradictoires : Dame Eboshi, dirigeante du village des forges qui exploite la forêt afin de permettre la prospérité à son peuple, et les samouraïs du seigneur Hasano, cherchant à s'emparer du village et des armes qui y sont produites. Ashitaka se range du côté de San, qui lutte pour la survie et le bien-être de la forêt. Mais il refuse de tuer les humains. Peu à peu, il va faire voir à la Princesse Mononoké les hommes d'un œil différent.

Source: wikipédia

 

 

Des personnages attachants

 

Tout d’abord il y a des représentants des deux systèmes s’affrontant: Princesse Mononoke pour la nature, et Ashitaka pour les hommes. C’est deux personnages sont emblématiques et réellement attachants. Ashitaka est un personnage doux et idéaliste, qui ne prend réellement partie pour aucun des camps. Ayant vécu dans un village que peu connaissent et si j’ai bien compris, exilé par le roi (les gens pensent ce peuple éteint…), il ne comprend pas cette habitude qu’on les hommes de ce faire la guerre pour des possessions et des richesses non vitales. Mais il n’entre pas pour autant en conflit avec eux. Il croit  aux dieux anciens et ne souhaitent pas leur mort malgré sa malédiction et les pertes qu’ils ont pu causer aux hommes.

 

vlcsnap-2013-01-12-23h35m32s121 vlcsnap-2013-01-13-18h35m36s113

 

Princesse Mononoke alias San, quand à elle, n’est autre que la représentation humaine des dieux de la forêt. Elle aime et protège sa forêt plus que n’importe qui, quitte à tuer les humains. De son éduction, elle déteste les hommes et tente désespérément de trouver un coupable à son malheur en la personne de dame Eboshi, haute autorité du village des forges.

 

Dans toute histoire, il faut des “méchants” qui alimentent les tensions. Ils sont ici représentés par dame Eboshi et ses acolytes pour les humains et en la personne d’Okkoto, dieux sanglier à la tête de l’offensive sanglier pour protéger la nature et lutter une bonne fois pour toutes contre les humains.

 

Des personnages attachants malgré leurs mauvaises actions, car ils ont la particularité d’être réellement proches de nous. Ils ne comprennent pas ce qu’ils font de mal et agissent selon leurs idéaux. Celui de protéger, de se défendre, de survivre…

 

vlcsnap-2013-01-13-18h22m15s29 vlcsnap-2013-01-13-19h03m05s221

 

Je ne pourrais vous parler de tous les personnages et vous vous rendrez vite compte que ce n’est pas seulement les héros principaux que l’on retient et remarque mais aussi ceux qui font avancés l’histoire, ceux qui sortent du folklore japonais… Je vous laisse les découvrir !

 

 

Une histoire… japonaise et humaine.

 

vlcsnap-2013-01-13-18h52m05s22Je ne saurais pas être objective par rapport à une œuvre de Miyazaki… Mais il me semble qu’en plus de tenir la route, l’histoire d’Ashitaka et San n’est pas aromatisé à la guimauve. Certes les personnages sont très doux à mon sens et on peut deviner légèrement ce qu’il va advenir d’eux, mais malgré une morale et un fil conducteur évident, on veut la suite. On veut savoir si c’est personnages parfois naïfs et gentil, puis avide et froid peuvent avancer ensemble, réussir là ou d’autres ont échoué…

 

J’aurais envie de vous dire que la beauté ne réside pas forcement dans un scénario complexe et “adulte” mais plutôt dans un raisonnement humain ou les sentiments ne sont pas “exagérés” et où l’on arriverait presque à croire que le folklore japonais va sonner à notre porte… *imaginez la déception lorsque je suis sortie de chez moi, et que je n’ai pas vu de grande forêt et encore moins Ashitaka devant ma porte… *

 

 

Une morale

 

Un Miyazaki sans morale, n’en serait pas un… Comme souvent, la morale peut diverger selon les individus… Il est clair qu’elle est en rapport avec les hommes et leurs relations avec la nature… Mais aussi sur leur état d’esprit face à ce qu’ils ne comprennent pas, ou ne connaissent pas.

 

- N’attaque pas par avidité.

- La différence ne mérite pas la discrimination et la douleur.

- Si la nature se meurt, l’humain mourra avec elle…

 

Autant de choses qui sont dites à travers ce film… Bien d’autres messages sont à comprendre, je vous laisse le soin de les percevoir en visionnant vous même ce film d’animation…

 

 

Des graphismes magnifiques…

 

Vous rêvez d’évasion, de paysages magnifiques respirant le grand air et la verdure ? Un endroit ou les buildings n’existe pas?

 

vlcsnap-2013-01-13-18h52m39s103 vlcsnap-2013-01-13-18h53m31s117

 

Un graphisme simple et parfois même épuré pour les personnages, aux détails très fins et parfois très poussés pour les décors, la verdure, les feuilles d’arbres ?

Un sanglier géant, une louve aux yeux terrifiants et expressifs, un dieux de la forêt gigantesque et translucide brillant sous un ciel noir…?

 

----------------------------------------------------------------------------

 

 

Ai-je besoin de rajouter d’autres questions pour vous faire comprendre que vous êtes en présence d’un savoir faire japonais et d’un folklore qui mérite d’être connu ? D’une œuvre douce malgré sa violence, pleine de poésie…

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Repost 0
Published by Gemmei - dans Anime
commenter cet article
4 mai 2012 5 04 /05 /mai /2012 11:17

Je suis sûr que vous êtes en train de vous dire : “Ca y est, elle nous pond un article dépression, ça faisait longtemps!” (après réflexion, je ne me souviens pas avoir trop pollué mon blog avec ce genre de choses u_u, bref, passons).

 

Je vous rassure, il n’est pas question de dépression mais de constatation. Et puis pour une fois on va élargir les horizons, même si on revient toujours à l’Asie .

 

Donc, il est de fait que je ne regarde pas beaucoup la télévision… Mais dernièrement, je suis de retour au sein de la maison familiale et j’ai pu observer ce que mon petit frère regardait à la télévision. pour vous donner un ordre d’idée, quand mon frère est né, 3 tomes Harry Potter étaient déjà parus (Wouaaaaa la référence xD).

Tout ça pour dire que j’ai été consterné par ce que les jeunes regardent de nos jours! (non je ne suis pas encore vieille – mais oui j’estime que la génération club Dorothée et Minikeums, ça date pas d’hier non plus :p)

 

Faisons un tour des horizons actuels.

 

galactik football – Bon j’avoue celui là est pas trop mal comparé au reste même si je suis pas fan du style graphique…

Corneil et Bernie

Fineas et Ferb

Aliens Bazar

Yu-Gi-Oh! 5D’S

Saison douzemillecinqcentquatrevingtdouze

Linus et Boom 

Vous me direz qu’il faut vivre avec son temps, accepter les changements… Mais si l’on regarde bien ces productions, qu’est ce qui en ressort ?


Les dessins sont de plus en plus moches. Ne niez pas, c’est une évidence!

La violence est banalisée et est un moyen normal d’arriver à ses fins même si (pour que la France accepte de diffuser) il y a une morale à la fin qui explique que l’on est toujours puni quand on fait mal à quelqu’un (Rolalala vilain garçon t’as détruit une ville entière! maintenant que tu as compris, ne recommence plus ça, juste pour avoir une paire de basket neuve!)

Plus ça va, plus les histoires ne racontent rien oO Oui oui vous avez bien lu, fini les dessins animés ou il y a des gentils, des méchants, une quête, des morts, des larmes sincères et un dénouement plus ou moins bon…

Maintenant je dirais qu’il y a un but et on fait les épisodes au jour le jour, au cas où la série devrait s’arrêter brutalement (entre nous, c’est normal vu ce que l’on nous sert).

 

Bon et puis il ne faut pas non plus oublier ce que j’ai subi il y a quelques années, quand il était encore plus petit: Dora l’exploratrice et son cousin Diego, Oggy et les cafards, ou encore les nouveaux batman trop moche, le dessin animé d’action man ou le remake d’Iron man…

Dora l’exploratrice

Diego

Batman – nouvelle génération

Oggy et les cafards – zaiiizaizaiiizaizaiii ♫♪

 

Rien que d’en parler j’ai mal à la tête.

 

Bon je vais me justifier… Dora, elle vous prend pour un débile pendant 30 minutes, je ne comprends pas que les petits ne finissent pas par lui dire qu’elle est aussi bête que ses pieds… Son cousin n’est pas mieux, si ce n’est que lui, il sauve des animaux! (la différence!). Beaucoup me diront qu’ils aiment Oggy et les cafards, moi je n’en peux plus d’entendre leur infernal chanson et de voir toujours les mêmes gags. Quand aux dessins animés un chouia plus récents, quand on voit la tournure et l’aspect qu’on prit les Batmans (il est devenu tout petit et tout gringalet oO), l’originalité d’Action Man (dans le genre réplique pourrie type américaine on fait pas mieux) ou encore la tentative de conversion d’un pseudo Iron man en dessin animé, qui est adolescent et sauve le monde de je ne sais même pas quoi (excusez moi, j’ai pas tenu 10 minutes devant)

 

Bon mais alors pourquoi suis-je tant méchante avec la nouvelle génération de dessin animé? Montons dans la machine à remonter le temps et voyons ce que j’avais l’habitude de regarder (et je ne suis certainement pas la seule).

 

Dragon Ball

Nicky Larson alias City Hunter

Ken le survivant – Hokuto no ken

Les chevaliers su Zodiaque – Saint Seya

Sailor Moon & Cie

Candy

Lucie Amour & Rock’n Roll

Princesse Starla

Inspecteur Gadgets

SOS Fantomes

Cette liste est incomplète, mais je vais pas vous ressortir des placards tout ce que j’ai pu ingurgiter xD

 

Je vous vois, cachés derrière votre écran à vous moquer de moi! En quoi Candy, princesse Starla ou autres fifilles niaisouses seraient mieux que ce que l’on nous sert aujourd’hui ?

 

Alors déjà, les trois quart de ce que je regardais venait du Japon! Comment ça, ce n’est pas un argument ?! x)

 

Bon, je l’avoue, si l’on prend Nicky Larson, Dragon Ball, Ken le survivant ou encore Saint Seya… Le combat et la violence sont omni présents! Mais je ne sais pas vous, moi je ne trouve pas ça aussi malsain que de nos jours… Peut être parce qu’ici on identifie clairement que les univers sont fictifs et que petits, on rêvait tous d’être un super saiyen mais on savait pertinemment que le monde des nameks, ce n’est pas demain qu’on allait le visiter…

 

Moi petite, avec toutes ces productions animées, je rêvais de princes, de pouvoir surnaturels… Je rêvais qu’un jour je dessinerais mes propres personnages et leurs propres histoires (ça j’ai vite arrêté d’y songer!).

 

Les enfants d’aujourd’hui rêvent-ils de la même façon? Parce que moi quand je regarde, “Corneil et Bernie” ou “Fineas et ferb”, j’ai pas vraiment de grands rêves qui me viennent et mon imagination ne se voit pas vraiment sollicitée –_-"

 

Vous aurez compris, que je suis juste une rageuse, qui le matin ne peut plus regarder la télé parce que ce qui y passe est vraiment de mauvais gout. Cependant, mon mémoire de fin d’étude ne porte pas sur les dessins animés et donc je vais éviter de développer ce genre de pensés inutiles que beaucoup trouveront futiles xD.

 

 

 

Et pour le mot de fin:

“Pouvoir du prisme lunaire, Transforme moi !”

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Gemmei - dans Anime
commenter cet article
25 mars 2012 7 25 /03 /mars /2012 20:50
Je vous l’accorde, je ne suis pas très présente sur la blogosphère ces temps-ci. Le travail scolaire arrivant à son terme, je me retrouve overbooké avant de partir en stage. Mais en cette fin de mois de mars, j’ai tout de même trouvé le temps de regarder le premier film de Naruto Shippuden.

Il est vrai que je ne parle pas souvent d’animés et de mangas. Il est pourtant de fait, que j’en lis régulièrement mais que j’en regarde peu. Naruto et moi, ça a commencé au lycée, ou il a fallu que je regarde tous les animés déjà sorti, pour pouvoir rattraper le manga et ainsi lire les scans sur le net (je n’avais pas d’argent pour acheter les mangas). Autant vous dire, que regarder plus de 100 épisodes alors qu’on n’aime pas vraiment regarder des animés ce fut dur… Mais l’histoire m’a vraiment saisie, alors j’ai persévéré.


Aujourd’hui, je lis chaque nouvelle sorti de scan toutes les semaines et je n’en manque pas une. Suis-je une fan de Naruto ? Je répondrais non. J’ai lu des mangas beaucoup moins commerciaux et beaucoup mieux ficelé. Mais j’ai commencé, et je veux savoir la fin (si il y en a une un jour…)


Regarder ce film fut donc une envie soudaine mais aussi un choix par défaut pour passer le temps.

http://www.kanahomevideo.com/data/img/produit/naruto-shippuden-film-1-funeste-presage-118--800-500.png

 

Synopsis :

Il y a bien longtemps, Môryô, un puissant démon, qui avait mené le monde au bord de la destruction, est aujourd’hui ramené à la vie par un être malfaisant. La nouvelle mission de Naruto est de protéger Shion, la prêtresse de Pays du Démon, menacée par Môryô. Elle est en effet la seule capable de sceller son âme maléfique.

Elle a aussi un autre don : prédire le destin d’une personne sans jamais se tromper ! Sa dernière prédiction : Naruto va bientôt mourir…

Le seul moyen pour Naruto d’échapper à ce présage serait d’abandonner Shion au démon, mais ce n’est pas vraiment son style !

Source : dos du DVD

 

 

Au final, qu’en ai-je pensé, moi qui ne regarde pas beaucoup d’animés ?

 

Tout d’abord, je me suis dit, « Woua ! Ils font un remake de l’armée de terre cuite chinoise ! » Puis je me suis dit que les dessins étaient fidèle au manga et que certains passages étaient vraiment magnifiques !


vlcsnap-2012-03-25-18h29m53s179
vlcsnap-2012-03-25-18h29m59s246


Je n’avais pas souvenir que les films d’animation adaptés de mangas étaient bien, mais je dois avouer que celui-ci fut englouti rapidement, et que je ne me suis jamais ennuyée ! Naruto est tellement débile ! J’ai été contente de constater que dans ce film, même s’il est plus vieux puisque l’on est dans Shippuden, il a gardé  ses expressions de « petit Naruto ».


vlcsnap-2012-03-25-18h33m49s255
vlcsnap-2012-03-25-18h31m05s144


Bien sûr, il est très facile de prévoir la fin, cela reste tout de même un Naruto et il est difficile d’imaginer un film ou le héros meurt (Surtout quand on sait qu’au Japon des sondages sont fait par les éditeurs pour connaitre la popularité des personnages de mangas et savoir si un fin triste serait toléré. Il se trouve que la réponse « non » est rarement tolérée dans beaucoup de cas). Mais l’histoire est faites de telle manière que l’on ne s’ennuie pas et que tout s’enchaine bien.


vlcsnap-2012-03-25-18h37m09s206
vlcsnap-2012-03-25-18h37m30s162
vlcsnap-2012-03-25-18h39m03s67 vlcsnap-2012-03-25-18h38m47s158

 

Je n’ai pas grand-chose à dire, si ce n’est que j’ai renoué un peu avec les animés grâce à ce film. Pas par sa qualité, mais revoir du dessin manga animé, ça m’a fait plaisir !

 

 

 

Ja !

 

 


 


Partager cet article

Repost 0
Published by Gemmei - dans Anime
commenter cet article
8 juillet 2011 5 08 /07 /juillet /2011 10:22

Cela faisait bien longtemps que je n’ai pas fait d’article sur un manga. Aujourd’hui, j’ai envie de vous parler du manga « City Hunter » connus sous le nom de Nicky larson en France. Je suis sur que vous en avez déjà entendu parler !

 

Minitokyo.Group.Scans.City.Hunter_223279.jpg 


Il s’agit en effet d’un manga qui a été diffusé a partir de 1990 en France dans le club Dorothée. Étant donné que je suis née en 90, je n’ai pas regardé au début de sa diffusion, mais quelques années plus tard. Ce fut certainement, avec Dragon Ball, mon premier manga anime.

Si vous souhaiter plus d’information, notamment sur le créateur, le Jump dans lequel il a été publié… etc, je vous conseil de lire la page de wikipédia suivante : City-hunter

 

Bref pourquoi City Hunter aujourd’hui ? Parce que ça aurait pu être  demain mais que j’ai envie aujourd’hui ! Ah et puis parce que ce matin à la radio (JapanFM) j’ai entendu « get wild » un des générique de city Hunter et ben à ce moment grosse Nostalgie T_T

 

Bon allez un petit synopsis pour vous remettre en tête l’histoire de notre héros Ryo Saeba-san.

 

Ryô Saeba est un homme de l'ombre, un nettoyeur. Filatures, garde du corps, parfois meurtres, il accepte n'importe quel travail du moment « que le cœur du client [fait] vibrer le mien », dit-il. Son partenaire Hideyuki Makimura , est un ancien policier. Un jour Makimura est assassiné par le cartel Union Teope. Sa sœur, Kaori, décide de prendre la relève de son frère comme partenaire. Dès ce moment, Ryô s'efforcera de ne plus tuer. Ryô est une personne qui cache ses sentiments. Son lourd passé n'est que vaguement évoqué. Il semble jouer un jeu quand il drague les jolies filles. Par la suite, on apprend que Kaori et Ryô s'aiment mais n'osent pas se l'avouer, car Ryô ne peut se permettre de tomber amoureux avec son travail et le milieu dans lequel il vit car comme il le dit si bien « une femme peut tomber amoureuse d'une personne pour le reste de sa vie, moi je ne peux l'être que de temps en temps » (wikipédia)

hunter.jpg

 

Pour moi, ce manga et cet anime seront toujours dans mes favoris. Ce point de vue n’est pas vraiment objectif, puisque mes arguments sont essentiellement sentimentaux.

Mais l’histoire est vraiment drôle tout en ayant un fil conducteur capable de vous garder en haleine. Le personnage de Ryo est tout simplement magnifique. Tant par son aspect physique, que par sa personnalité. Le personnage est complexe mais attachant.

Pour moi c’est vraiment quelque chose à voir ou lire au moins une fois.

  

 


 
Ja !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Repost 0
Published by Gemmei - dans Anime
commenter cet article
15 avril 2011 5 15 /04 /avril /2011 16:16

Pour changer un peu, parlons anime. Dernièrement, j’ai regardé « Umi Monogatari ». Un anime mignon tout plein et court puisqu’il est découpé en douze épisodes.

 

Umi-Monogatari-01

 

Cet anime a été produit en 2009 par Junichi Sato. C’est une œuvre de ToshihikoTsukiji

 


 

Cet anime raconte donc l’histoire de Marin et Urin, deux habitantes du peuple de la mer qui trouvent par une belle journée une bague. Marin , l’ainée, souhaite la restituer à son propriétaire qui n’est autre qu’un habitant du ciel autrement dit quelqu’un comme vous et moi qui vit sur terre ( Ici sur une île). Commence donc l’aventure de nos deux mignonnes petites filles. Elles font la rencontre d’une habitante du ciel se nommant Kanon. Cette rencontre sera le début de leurs mésaventures, puisque Marin et Urin se retrouve être les prêtresses du ciel et de la mer et elles se doivent de défendre le monde contre l’invasion d’une entité nommée Sedna.

 

Umi monogatari

 

 

Bon après ce bref synopsis, (bref ? vous avez dit bref ??? o.O), je me dois de vous donner mon opinion…

 

J’ai d’abord pensé : « Oua mais c’est pour les gosses ??? » et puis : « Iiiiiiiii trop mignon le générique de fin ♥ » et enfin : « En fait, pas si mal cet anime ^^ »

 

Comme quoi des fois, passer le temps n’est pas compliqué ! En somme cet anime est « mignon », « gentil » et bien sous tous rapport xD

 

 

Enjoy !

Partager cet article

Repost 0
Published by Gemmei - dans Anime
commenter cet article
16 mars 2011 3 16 /03 /mars /2011 22:39

Récemment je me suis remise à regarder des animes japonais… Fini le temps où je ne regardais que des dramas… Et pour recommencer en douceur, j’ai regardé Moyashimon. Un anime qui date de 2007 et qui a été réalisé par Yuichiro YANO. Pour ceux que ça interresse, le character designer est Junichi TAKAOKA .

 

bacterie.jpg

 

Cet anime raconte l’histoire de Tadayasu Sawaki un jeune étudiant qui a la faculté de voir les microbes et les bactéries. Il est composé de 11 épisodes.


Cet anime est doux et rigolo. Je l'ai beaucoup apprécier :D


Je dois avouer que j'aime à penser que les micobes et bactéries ressemblent à celles du manga ^^

 

Un petit apercu avec l'opening:

 

Partager cet article

Repost 0
Published by gemmei - dans Anime
commenter cet article

avatar-gemmei'z-world-blog final

© All illustrations by me - all rights reserved
©  banner - Don't use without my permission




About_Gemmei_menu_v2.jpg

beast2 menu

daesung2 menu

visual2 menu

korea2013 3 menu

mangas2 menu

animation3_menu.jpg

shopping en ligne Corée gemmei'z world

Rechercher

♥ En cours de visionnage...

 

daesung gif bigbang by jessy izan-d3brio8

 

♥ Mon Tumblr Musical !

logo---nolifewithoutmusic-v2

 

♥ Twiit twiit ...

♥ Dozodomo / Kibô Promesse

Dozodomo

Kibô

Instagram ♥

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -